Le Survitrage phonique

Vitrier » Survitrage » Le Survitrage phonique
Le Survitrage phonique2019-04-10T08:01:51+00:00

Tout comprendre sur le Survitrage phonique

Qualifié comme étant la source majeure d’inconfort par les Français, le bruit devient même dans certains cas une véritable nuisance préjudiciable à la santé. Donc, la protection des logements contre les bruits extérieurs est un objectif primordial de toutes les parties prenantes. Pour le réduire, de nombreuses solutions intéressantes sont disponibles auprès des menuiseries et des vitrages.

Fabrication survitrage phonique

Fenêtres placées dans les façades : point faible d’isolation phonique si non respect de certaines conditions

  • Tout d’abord, l’installation doit être effectuée avec soin et traite bien l’étanchéité entre le dormant et le mur.
  • Puis, l’option du niveau d’affaiblissement acoustique des fenêtres est obligatoirement réalisée suivant l’ambiance acoustique existante à l’extérieure de l’immeuble. Dans le classement ACOTHERM, les degrés de ces affaiblissements sont exprimés en décibel. Ce classement désigne 4 différents niveaux d’isolation, dont 28 dB pour les ambiances calmes et 40dB concernant des ambiances très bruyantes.
  • La création de la fenêtre doit également prendre en compte le traitement des entrées d’air qui sont indispensables au renouvellement de l’air à l’intérieur des bâtiments. Cette fonctionnalité a une grande influence sur la performance phonique de ces derniers.
  • Le choix des vitrages est aussi très important, car le vitrage représente en général les ¾ de la superficie d’une fenêtre. Donc, un élément capital de l’affaiblissement acoustique. Concernant les vitrages, l’isolation phonique se base sur les critères suivants : la différence d’épaisseur entre le verre intérieur et extérieur, les épaisseurs de ses plaques et l’épaisseur de l’intercalaire du vitrage isolant.

Le verre feuilleté avec PolyVinyl de Butyral ou PVB silence

Il y a une méthode pour limiter les poids et les épaisseurs. Il s’agit de substituer les verres épais par celles feuilletés qui sont incorporés dans leur épaisseur un film en PVB silence. Ce dernier permet de favoriser le niveau d’isolation phonique tout en réduisant les consistances de vitrage et en même temps donne une opportunité pour obtenir un verre feuilleté de sécurité contre les tentatives d’intrusion ainsi que les blessures. Grâce à sa formulation particulière, le PVB silence apporte un affaiblissement phonique supplémentaire de 3 dB ce qui est équivalent à une réduction de 50% de la perception des nuisances transmises. Il est considéré comme l’une des solutions efficaces pour un vitrage phonique, car il vous protège de différents bruits.

La fenêtre double-vitrage phonique

Certains de ces modèles permettent de diminuer les bruits extérieurs comme les fenêtres double-vitrage acoustiques. Elles augmentent considérablement le niveau de confort de la maison et sont éligibilités à de nombreux aides écologiques. Le double vitrage phonique est formé par deux plaques de verre de 4 mm isolées par un vide qui contient de gaz ou d’une lame d’air de 12 ou 16 mm. Il présente aussi une épaisseur supérieure du verre extérieur de 4 à 10 mm. C’est pour cela qu’il est capable de réduire grandement les bruits ambiants provenant de l’extérieur. La notion « AR » désigne les niveaux de performance acoustique renforcée. Par exemple, la classe AR3 garantit une réduction phonique de 30 à 32 décibels et autres. Une efficacité de 10 ans est assurée pour un vitrage certifié par CEKAL ou Acothem.