Double vitrage cassée

Vitrier » Double vitrage » Double vitrage cassée
Double vitrage cassée2018-12-25T12:12:53+00:00

Double vitrage cassé : Ce qu’il faut savoir

Votre double vitrage est cassé ? Disposer d’équipements de qualité, c’est ce que nous souhaitons tous pour nos habitations. Seulement, il arrive parfois que nos vitrages de fenêtres, de portes ou encore de toitures se cassent. Et, ce n’est pas le moment de se lamenter, mais plutôt de chercher à résoudre le problème. Heureusement, il existe des solutions intéressantes pour vous sortir d’affaire. Bien sûr, le double vitrage cassé, on en fait notre préoccupation.

Devis et Déplacement Gratuit 01 48 83 48 83

Le double vitrage cassé, comment est-ce possible ?

Comme tous les autres verres, la cassure du double vitrage est bien possible et peut découler de plusieurs aléas. Ainsi, votre double vitrage pourrait se casser sous l’effet des intempéries, d’un choc contre des objets extérieurs, d’une effraction, etc. Bref, les causes peuvent être humaines comme elles peuvent être liées aux aléas climatiques. C’est d’ailleurs dans ce second cas que l’on parle d’une casse thermique.

La casse thermique, c’est le déséquilibre des températures entre les deux côtés de la feuillure du vitrage. En effet, lorsque le soleil est ardent, ses rayons de lumière sont en principe plus agressifs sur la partie extérieure du vitrage pendant que la partie intérieure est certainement soumise à une température extrêmement inférieure. Cela va engendrer au fil du temps, un double vitrage cassé.

Par ailleurs, la casse thermique peut également provenir de la position des arbres par rapport à votre double vitrage. Il faut donc retenir qu’un double vitrage est certes efficace en matière d’isolation thermique, mais reste tout aussi fragile que les autres verres ou vitres lorsque l’on n’y prend pas garde.

Réparer, mais prévenir aussi !

Il est possible de suivre certaines dispositions pour éviter de se faire surprendre d’un jour à l’autre par un double vitrage cassé. Ce qu’il faut savoir, c’est que tous les verres, tous les vitrages absorbent généralement de l’énergie. Il est vrai qu’en matière d’absorption de l’énergie, le coefficient varie d’une qualité de verre à une autre. Mais, plus la pression lumineuse du milieu est grande, plus le vitrage absorbera de l’énergie. En conséquence, vous risquez fort de vous retrouver avec un double vitrage cassé.

Pour éviter cet état de chose, veillez à empêcher la casse thermique de survenir en fixant les rideaux à une distance d’au moins 40 mm de votre double vitrage. Assurez-vous désormais que les radiateurs ne reflètent plus leur chaleur sur votre double vitrage. Au cas où vous avez la certitude que la température de l’extérieur excèdera les 30°, optez alors pour le verre trempé.

Cependant, lorsque votre double vitrage s’est cassé déjà, ce qu’il faudrait, c’est une réparation en bonne et due forme. Cette réparation sous-entend un changement du vitrage sans forcément changer le cadre ni la fenêtre. Comment réparer votre double vitrage cassé ?

Très simple à résoudre. Pensez d’abord à noter les caractéristiques de l’épaisseur des deux vitres qui constituent votre double vitrage cassé. Relevez également le type de lame d’air de votre double vitrage ainsi que la distance comprise entre les deux différentes vitres.

Ensuite, avant de faire appel à un spécialiste pour vous tirer d’affaire, faites votre choix entre un changement identique de votre double vitrage cassé ou un changement adaptable !

Bref, à moins que vous soyez un bricoleur chevronné, n’oubliez pas que réparer avec efficacité un double vitrage cassé, c’est un travail de spécialiste en la matière.